Deuxième journée de colloques

Le samedi 13 octobre 2012 La Loge La Fraternité Vosgienne organisait la deuxième journée de sa série de colloques consacrée à L’Imaginaire, La Franc -Maçonnerie et la Bande Dessinée à l’Auditorium de La Louvière à Epinal.

Environ 130 personnes ont suivi attentivement les exposés des intervenants tout au long de cette journée et participé aux débats.

Colloque du matin « L’Esotérisme et La Franc Maçonnerie dans la Bande Dessinée à travers les œuvres d’Hugo Pratt,d’Hergé et de Didier Convard ».

Lire la suite

Daniel Keller à Epinal

« La dignité humaine doit être défendue partout »

( Photos Jérome HUMBRECHT )

De passage dans la cité à l’occasion du 150e anniversaire de la Fraternité vosgienne, le possible futur Grand maître du Grand Orient de France dit sa foi en l’espérance pour ce XXIe siècle.
Agrégé de Lettres, ancien élève de l’Ecole Normale supérieure, de l’Ecole de Sciences politiques de Paris et de l’ENA, Daniel Keller est aussi franc-maçon depuis seize ans. Pressenti pour présider aux destinées du Grand Orient de France (GODF), cet ancien prof de sciences humaines à l’Université d’Aix-en-Provence a planché mercredi soir à l’amphithéâtre de la faculté de droit, sur « la franc-maçonnerie, une espérance pour le XXIe siècle ».

Vosges Matin du 5 octobre 2012


 Téléchargez le texte de la conférence (PDF)

Premier des six colloques

Le 22 septembre, au matin, a eu lieu le premier des six colloques initiés par La Fraternité Vosgienne  » Hugo Pratt, Franc-maçon « 

Pierre Mollier directeur de la Bibliothèque et du Musée du GODF, maître d’œuvre de la magnifique exposition centrée sur Hugo Pratt qui vient de fermer ses portes rue Cadet, et Yves Hivert-Messeca, l’historien moderne de la Franc Maçonnerie, qui fût témoin d’une des initiations d’Hugo Pratt au 4° degré du REAA étaient particulièrement qualifiés pour nous parler des rapports étroits entretenus par Hugo Pratt avec toutes les formes d’ésotérisme et en particulier avec la symbolique maçonnique, lui qui écrivit  » Fables de Venise « , premier album entièrement maçonnique.

Lire la suite

Expositions

Frères de papier
Exposition Bande dessinée et Franc-Maçonnerie.

Date :
Lieu :
Adresse :
Du 21 septembre 2012 au 10 novembre 2012
BMI (Bibliothèque Multimédia Intercommunale – Épinal – Golbey)
48, rue Saint-Michel – 88000 Épinal
 « La BD, support d’images, donc de symboles, a longtemps joué de ses signifiants pour transmettre mystères et aventures. Plus récemment, elle s’est hasardée dans l’intimisme, tout en  poursuivant ses incursions dans la sphère de l’ésotérisme avec le pire, et parfois le meilleur. Le rapport des auteurs à la Maçonnerie reste mince, mais le paysage vaut quand même un détour. »
Jack CHABOUD

C’est sur ces lignes que commence le parcours de l’exposition FRÈRES DE PAPIER, réalisée par notre Loge en collaboration avec la BMI.Traditionnellement attirée par les mondes secrets, étranges, inquiétants, fantastiques et les secrets de toutes sortes, la bande dessinée est au rendez-vous de l’engouement contemporain pour les mystères ésotériques et policiers.

Un choix a été fait en complicité avec les éditions Glénat, Delcourt et Vents d’Ouest ainsi qu’avec la collaboration active du Musée de la Franc-maçonnerie pour présenter des planches originales magnifiques où la vie maçonnique apparaît entre les cases. Une planche originale d’Hugo Pratt figure donc dans l’exposition, morceau de choix exceptionnel qui ravira tous les amateurs de dessin, qu’ils soient ou non curieux de Maçonnerie.

L’exposition présente le travail graphique des dessinateurs.

Une Loge dans la ville
150 ans de vie maçonnique avec la Fraternité vosgienne

Date :
Lieu :
Du 21 septembre 2012 au 10 novembre 2012
BMI et la Galerie de la Mairie d’Épinal.

Le 8e jour du 7e mois de l’an 5862 de la Vraie Lumière, le Grand Orient de France accorde ses constitutions à la Respectable Loge « la Fraternité vosgienne », à l’orient d’Épinal. Autrement dit, c’est le 8 septembre 1862 que la plus ancienne et principale obédience maçonnique française autorise la création d’une loge régulière dans la préfecture des Vosges. En réalité, plutôt que de création, il s’agit du réveil d’une loge antérieure, la Parfaite Union, celle de Jean-Charles Pellerin, fondée à la fin du XVIIIe siècle et mise en sommeil vers 1830. Le Second Empire libéral voit donc se reconstituer à Épinal et dans quatre autres villes du département une riche vie maçonnique.

Cette exposition propose de découvrir l’histoire de cette Fraternité vosgienne qui, depuis 150 ans, occupe une place dans le paysage social, politique et intellectuel d’Épinal. Derrière des figures tutélaires prestigieuses, à l’enseigne de Louis Lapicque, les hommes de la Fraternité sont souvent des citoyens anonymes pour qui l’engagement, le partage, la réflexion individuelle et collective sont au cœur de leur démarche.

Chacun est ainsi invité à déambuler à travers un parcours initiatique, de la galerie centrale de la mairie d’Épinal à la bmi. Dans l’une, l’accent est mis sur la franc-maçonnerie en général – ses sources, ses valeurs, ses rites, ses pratiques – dans l’autre, c’est l’histoire de la Fraternité vosgienne qui est plus spécifiquement évoquée, avec un clin d’œil à la personnalité attachante de Jean Bossu. Deux visions donc complémentaires pour comprendre ce qu’est une loge maçonnique, loin des clichés, loin des secrets.

Le Cercle philosophique culturel qui organise cette exposition remercie très sincèrement la ville d’Épinal et la communauté d’agglomération Épinal-Golbey pour son soutien dans la réalisation de cet anniversaire, avec une mention particulière pour le personnel de la bmi. La quasi-totalité des pièces présentées proviennent d’institutions et de particuliers qui nous ont fait confiance et nous ont prêté leurs fonds. Nous remercions ainsi vivement les Archives départementales des Vosges, la bmi, les Archives municipales d’Épinal, le Grand Orient de France, le Musée de la Franc-Maçonnerie (Ludovic Marcos, Pierre Mollier et Éloïse Auffret), la Société d’émulation du département des Vosges et MM. Jean-Claude Gérardot, Fabrice Henriot, Gérard Kopf, Bernard Laurencé et Jacques Oréfice.

Devenir Franc-Maçon

Les Démarches

On peut être intéressé par la Franc-maçonnerie soit parce qu’un ami vous en a parlé, soit parce qu’on l’a découverte à l’occasion de lectures ou de recherches personnelles.

Si c’est par un ami que vous connaissez le Grand Orient de France, il peut vous guider dans les démarches à faire pour être candidat dans une loge et vous accompagner dans les différentes étapes de cette candidature.

Si vous ne connaissez personne et que vous habitez dans la région d’Épinal remplissez ce formulaire:

 >> postuler <<.

Quelle est la première étape d’une candidature ?

Un premier contact est pris par le président de la loge (le  » Vénérable  » dans le vocabulaire maçonnique). Celui-ci doit évaluer vos motivations. La démarche maçonnique est assez particulière et ne doit pas être confondue avec celles des clubs politiques, clubs services (Rotary, Lions…) ou groupes ésotériques divers. Si, à la suite de ce premier échange, il apparaît que c’est bien un engagement maçonnique qui répond à votre attente, le processus se poursuit avec trois nouvelles rencontres.

Comment se déroulent ces rencontres préliminaires ?

Ce sont des entretiens assez approfondis avec des membres de la loge. Ils durent entre une et deux heures. Le but de ces échanges est de mieux connaître votre personnalité, vos idées, vos aspirations, mais aussi de répondre aux questions que vous pouvez avoir. Les trois Francs-maçons qui vous rencontrent font ensuite un compte rendu à la loge. De même, par ces contacts, vous aurez un premier aperçu du groupe que vous souhaitez rejoindre. Une fois que chacun connaît mieux l’autre, arrive le premier temps fort de l’entrée en Maçonnerie, le  » passage sous le bandeau « .

Qu’est-ce que le passage sous le bandeau ?

Le  » passage sous le bandeau  » est une présentation solennelle à la loge assemblée. Pour des raisons de discrétion, mais aussi en application de la  » méthode maçonnique « , la rencontre est organisée d’une manière particulière. Après introduction dans la loge les yeux bandés vous pourrez répondre à un certain nombre de questions . C’est à l’issue de ce dialogue que la loge vote l’admission.

Comment se passe l’admission ?

Là encore la Franc-maçonnerie a sa méthode. L’admission n’est pas une simple formalité administrative. Au contraire elle obéit à tout un rituel. Selon des usages multiséculaires, l’entrée en Franc-maçonnerie se déroule sous la forme d’une  » initiation « . Il s’agit d’une cérémonie au cours de laquelle le candidat passe, symboliquement, des Ténèbres à la Lumière. Nous n’en dirons pas plus car le  » vécu  » de cette cérémonie participe du cheminement qu’inaugure l’entrée en Franc-maçonnerie.

Cent Cinquantenaire

Notre Loge
La Fraternité Vosgienne
à l’Orient d’Epinal fête cette année ses
150 ans d’existence continue

A l’occasion de cette année de commémoration, nous avons décidé de faire une série de manifestations exceptionnelles.

Celles ci se tiendront grâce au concours de la Ville d’Epinal.

Parce que Epinal est avant tout la Cité des Images, la thématique générale retenue sera « Images et Franc- Maçonnerie », et les manifestations qui vont en décliner s’articuleront autour des trois thèmes suivants :

1. Bandes dessinées et Franc-Maçonnerie.

Ce thème sera illustré par une exposition autour de la bande dessinée avec Hugo Pratt et Corto Maltese, Didier Convard et le Triangle Secret,Jacques Viallebesset et La conjuration des Vengeurs. Cette exposition se tiendra à la Bibliothèque Municipale Intercommunale d’Epinal (BMI) du 21 septembre au 12 novembre 2012. Plusieurs colloques sur le même thème auront lieu sur la même période.

2. L’Antimaçonnisme.

Avec la projection du film « Forces occultes » suivie d’un colloque et  associée à une exposition des images d’Epinal antimaçonniques dans la galerie centrale de la Mairie avec la collaboration du musée du Grand Orient de France.

3. L’Image de la Franc Maçonnerie dans la Société.

Avec l’organisation d’une conférence réservée aux moins de 25 ans dans
l’amphithéâtre de la Faculté de droit, et une exposition muséographique dans la galerie centrale de la Mairie d’Épinal, avec le concours du Musée du Grand Orient de France.

Pour obtenir le détail des manifestation dès leur parution, inscrivez-vous à l’envoi d’alertes ci-contre.