Troisième journée de colloques

Jacques Orefice

Compte rendu des colloques du 150° anniversaire de La Fraternité Vosgienne du 27 octobre 2012. Ces colloques ont réuni environ 140 personnes venus  de toute la Lorraine à l’Auditorium de La Louvière.

Le samedi matin était consacré à une interrogation sur l’« Imaginaire et Initiation occidentale » à travers l’œuvre d’ Hergé et se concluait par une approche des apports d’ Internet au fait maçonnique
Cette session était animée par Alain-Jacques Lacot, éditeur et chroniqueur littéraire, qui nous faisait part de toute son érudition littéraire et ésotérique au cours des différentes interventions.

Continuer la lecture

Premier des six colloques

Le 22 septembre, au matin, a eu lieu le premier des six colloques initiés par La Fraternité Vosgienne  » Hugo Pratt, Franc-maçon « 

Pierre Mollier directeur de la Bibliothèque et du Musée du GODF, maître d’œuvre de la magnifique exposition centrée sur Hugo Pratt qui vient de fermer ses portes rue Cadet, et Yves Hivert-Messeca, l’historien moderne de la Franc Maçonnerie, qui fût témoin d’une des initiations d’Hugo Pratt au 4° degré du REAA étaient particulièrement qualifiés pour nous parler des rapports étroits entretenus par Hugo Pratt avec toutes les formes d’ésotérisme et en particulier avec la symbolique maçonnique, lui qui écrivit  » Fables de Venise « , premier album entièrement maçonnique.

Continuer la lecture

Colloques du 22 septembre 2012

Auditorium de la Louvière – 7 rue de la Louvière – 88000 Épinal
« Corto Maltese et Hugo Pratt, leurs Voyages en Franc-maçonnerie »
animateur Claude Vautrin, journaliste et écrivain
9H00 Présentation par :
John Zaghian,Vénérable Maître de la Loge La Fraternité Vosgienne,
Yvan Jacques, président du comité d’organisation du 150° anniversaire,
Jacques Oréfice, coordinateur des colloques
9H15 « Les sources maçonniques et ésotériques dans l’œuvre d’Hugo Pratt »
par Pierre Mollier, historien-chercheur, directeur de la Bibliothèque du Grand Orient de France
10H15  « Corto Maltese et Hugo Pratt, deux ou trois choses que je sais d’eux »
par Yves Hivert-Messeca, historien, membre de l’IDERM
(Institut de recherches et d’études maçonniques)
11H15  « Corto Maltese, Franc-marin et Franc maçon »
par Jean-Robert Ragache, ancien officier de marine marchande, historien,
ancien Grand Maître du Grand Orient de France
12H00 Table ronde avec Pierre Mollier, Yves Hivert-Messeca, Jean-Robert Ragache
et débat avec les auditeurs
 « L’Antimaçonnisme »
animateur Jacques Orefice, coordinateur des colloques
 14H00 Projection du film « Forces occultes« 
film de propagande antimaçonnique commandité par l’État Français (1940-1944)
 14H45  Commentaires sur Forces occultes par Jean Louis Coy, critique de cinéma
15H30 « L’Antimaçonnisme à Épinal et ailleurs » par Jacques Oréfice
16H00 « L’Antimaçonnisme à travers les siècles »
par Yves Hivert-Messeca, historien, membre de l’IDERM
(Institut de recherches et d’études maçonniques)
17H00 « Les fondements philosophiques de l’Antimaçonnisme »
par Jean-robert Ragache, historien, ancien Grand Maître du Grand Orient de France
 18H00 Table ronde avec Jean Louis Coy, Jacques Oréfice, Yves Hivert-Messeca,
Jean-Robert Ragache et débat avec les auditeurs

Forces occultes

Dès juillet 1941, Jacques de Boistel, de retour d’Allemagne, est chargé par Bernard Faÿ de réunir les éléments d’un film de propagande anti-maçonnique. Jean Marquès-Rivière rédige le scénario et Jean Mamy le réalise sous le pseudonyme de Paul Roche. Mais, si Marquès-Rivière a quitté la Maçonnerie bien avant 1939, Jean Mamy était encore en 1940 le vénérable de la Loge Ernest Renan, et c’est lui que, dans une de ses interventions au convent de 1945, le F.·. Villard qualifia de « premier traître de chez nous ».

Le 9 septembre 1942, le premier tour de manivelle est donné dans les studios de Nova-Film à Courbevoie. Des séquences sont tournées au Palais-Bourbon (les Allemands délivreront un Ausweiss à cet effet) et dans les Temples du Grand Orient.

Le 9 mars 1943, le film Forces occultes est présenté au public parisien.

Voir la genèse du film.